Nevada

Désert de l’Ouest dans le parc d’Etat de la Valley of Fire

Des plaines arides aux montagnes enneigées, l’État du Nevada, dans l’ouest des États-Unis, se caractérise par ses nombreux contrastes. Nombreux sont ceux qui viennent le visiter pour Las Vegas, la ville emblématique de l’État et le temple du jeu dont les néons lumineux parent l’ensemble de la ville. Vegas vole la vedette, mais cet État abrite également le parc national de la Vallée de la mortles montagnes Snake Range et le lac Tahoe.

Depuis le XIXe, la région attise les rêves de fortune. Sa terre éventrée par les chercheurs d’or témoigne des plus grands booms économiques de l’histoire américaine. Les fantômes du Pony Express arpentent toujours les pistes poussiéreuses et les chevaux sauvages continuent de galoper en toute liberté dans ces collines.

C’est ici que des hommes ont réussi à apprivoiser un fleuve pourtant réputé indomptable en construisant une merveille du monde moderne. De même qu’aujourd’hui, le soleil brûlant du désert est exploité pour en extraire de l’énergie.

Les villes fantômes isolées rappellent un passé pionnier et la promesse d’une vie meilleure. Pourtant c’est bien plus qu’un « État d’argent« , avec la rivière Truckee de Reno, les eaux cristallines et les pics boisés du lac Tahoe, les plages du désert de Black Rock, où l’utopie de Burning Man est née, les pics escarpés du Grand Bassin et les étendues austères de l’autoroute 50, la « route la plus solitaire d’Amérique ». Tout un programme qui vous tiendra bien occupé pendant vos vacances.

De la crête tortueuse de ses dunes de sable à un lac ressuscité en passant par sa vallée de feu, ce qui n’était qu’un No Man’s Land est devenu un terrain de jeu pour les familles. Autant dire que vous avez de quoi faire au Nevada.

Informations pratiques

Voici ce qu’il faut savoir avant de voyager dans le Nevada.

État

Le Nevada est surnommé « l’Etat argenté ».

3,08 millions d’habitants

Principaux aéroports

  • Las Vegas (LAS)
  • Reno-Tahoe (RNO)
  • San Francisco (SFO)

Températures

  • Hiver : 7 à 17˚C
  • Printemps : 19 à 32˚C
  • Été : 25 à 38˚C
  • Automne : 9 à 20˚C

Histoire : Un État prospère

Au milieu du XIXe siècle, deux frères au milieu de nulle part, rêvent d’or et commencent à creuser dans les collines désertes du Nevada. En 1857, après des années d’effort, ils finissent par découvrir un minerai d’un bleu particulier qui n’est ni plus ni moins un gisement d’argent métal.

Avant de rendre cette trouvaille publique, tous deux succombent : l’un d’une infection aux pieds et l’autre, suite à une tempête de neige. D’autres prospecteurs fouillent la région, mais le plus malin, Henry Comstock s’approprie la découverte. Très vite, ces montagnes deviennent célèbres sous le nom de Comstock Lode.

La nouvelle se répand dans tout le pays et des milliers de chercheurs d’or se ruent dans les environs. Ils vont risquer leur vie et être exploités par des prospecteurs peu scrupuleux.

Nevada Autoroute parc Etat Vallee feu
Credit Photo Evgeniya Lystsova via Shutterstock

Contrairement à l’or de Californie qui se trouve dans les rivières, celui du Nevada est bien enfoui dans les profondeurs. Il faut alors prendre d’énormes risques pour creuser des mines qui peuvent s’enfoncer jusqu’à 1 000 mètres.

Dans les galeries, la température grimpe, les outils métalliques sont brûlants, des nuages de vapeur emplissent les tunnels et des inondations souterraines menacent d’ébouillanter les ouvriers. Malgré un salaire élevé, cela ne suffit pas à compenser ces conditions de travail pour le moins pénibles.

Très vite, des commerçants et des entrepreneurs arrivent et sont prêts à saisir toutes les opportunités. Au début des années 1860, le campement est devenu une ville : Virginia City. Aujourd’hui c’est l’une des villes minières les mieux préservées des États-Unis. À l’époque c’était même l’une des plus belles entre Denver et San Francisco.

Des hôteliers y ont fait fortune. Les rues de la ville regorgent alors de cabarets, de saloons, de fumeries d’opium et de maisons closes.

En 1863, le Congrès américain choisit la petite ville de Carson City, tout juste fondée, afin d’accueillir le nouvel hôtel de la monnaie. C’est ici que l’or et l’argent de Comstock Lode sont changés en pièces sonnantes et trébuchantes.

Las Vegas : La ville qui ne dort jamais

Sin CityPlayground of the Americas, la capitale mondiale des casinos, tous ces noms représentent bien ce hotspot du Nevada. Vegas c’est un comme un parc à thème : tout est impressionnant et c’est ce qui attire chaque année des millions de visiteurs.

Le Strip éclairé est un incontournable où vous pourrez passer de la pyramide égyptienne à la Tour Eiffel de Paris, sans oublier un grand huit surplombant un casino et d’immenses complexes hôteliers.

Aux États-Unis, les choses évoluent toujours à vitesse grand V et Las Vegas en est la preuve. La ville se positionne désormais bien plus comme une destination familiale avec à l’affiche de nombreux spectacles, du shopping dans des boutiques de luxes et des belles tables gastronomiques.

Las Vegas ne s’adresse donc pas seulement aux amateurs de Very Bad Trip. Ici vous pourrez découvrir ce qu’est le luxe, des visites aux spas d’hôtels aux boutiques haut de gamme jusqu’aux restaurants étoilés.

C’est aussi un excellent point de départ pour faire des activités en plein air, comme la randonnée à Red Rock Canyon, la visite du barrage Hoover via un tour en hélicoptère ou en bus. Pour les enfants, ne manquez pas le spectacle du Cirque du Soleil, celui de la fontaine Bellagio et le musée du néon.

Que faire dans le Nevada ? Les 7 plus beaux hotspots naturels

Envolez-vous à Vegas ou à Reno, faites du ski à Tahoe ou un road trip panoramique entre montagne et désert.

Ne quittez pas Silver State sans connaître toute son histoire. Le Nevada ne se résume pas seulement aux néons lumineux de Las Vegas ou à l’atmosphère mystérieuse de la zone 51, où se cacheraient de potentiels extraterrestres.

Le Nevada n’est-il pas seulement un immense désert empli de cactus ? Vous pourriez être surpris.

1- Lac Tahoe

Cet impressionnant lac alpin qui chevauche la frontière entre la Californie et le Nevada attire énormément de visiteurs toute l’année.

Cet immense plan d’eau haut dans les Sierras est populaire. Venez pagayer assez tôt dans la matinée pour profiter d’un peu de solitude.

En hiver, vous aurez droit à d’importants dénivelés et un ski sans fin. Au Heavenly Mountain Resort, vous pourrez même faire un aller-retour en ski jusqu’à la Californie. Le sommet culmine à plus de 3’000 mètres, offrant une vue sur le lac et les pentes infinies des Sierras orientales.

L’été est la saison de l’aventure, avec son lot d’activités amusantes : tyroliennes, promenades en gondoles et des sentiers sans fin à hauteur d’arbres.

2- Virginia City

Quel est l’intérêt de venir visiter cette ville ? Saviez-vous que Virginia City a été construite autour de l’exploitation minière ? Une fois que vous aurez entendu ses histoires d’or et d’argent, vous comprendrez pourquoi cette ressource naturelle fait partie intégrante de l’histoire du Nevada et de l’Ouest en général.

Visitez la mine et découvrez cet afflux de visiteurs avides d’argent et comment ils ont par la suite ouvert la voie au développement de l’Occident. Vous entendrez également parler de cow-boys, de fusillades et de toutes les histoires du bon vieux Far West.

La géographie régionale et le fait que ces métaux résident toujours dans ces collines en font un endroit idéal pour en apprendre davantage sur la construction de la Silver State.

3- Parc national du Grand Bassin

Les longues routes poussiéreuses du désert peuvent être pittoresques. Mais en allant au parc national du Grand Bassin, vous rencontrerez un tout autre décor parmi les vieux arbres. On dit que le pin Bristlecone fait partie des plus anciennes espèces d’arbres encore en vie. Des débats sur son âge existent, car ces arbres poussent lentement et doivent s’adapter aux conditions difficiles. Ils ne produisent pas toujours d’anneaux de croissance pour chaque saison de survie, et une fois que vous aurez expérimenté leur habitat, vous comprendrez pourquoi ils peuvent être si capricieux.

Ces chefs-d’œuvre naturels offrent une magnifique toile de fond pour les amoureux de photos. Visitez le parc de nuit et vous pourriez voir d’innombrables étoiles filantes. Enfin, promenez-vous dans la grotte de Lehman et devenez un passionné de spéléologie. Oui, dans cet endroit isolé du Nevada, le paysage vaut vraiment le détour !

4- Désert de Big Rocks

Big Rock Wilderness se trouve à 2’086 mètres d’altitude, à 194 kilomètres d’Ely Nevada et à 226 kilomètres de Las Vegas.

Si vous souhaitez profiter d’un ciel nocturne dépourvu de lumières ou planter une tente dans un vrai désert, Big Rocks est l’endroit rêvé.

Ici vous trouverez tout ce qu’il faut pour faire de la randonnée, de l’escalade et tout simplement profiter de grands espaces en plein air.

5- Zone de loisirs nationale du lac Mead

Mettez les voiles sur le lac Mead et laissez le vent vous rafraîchir en louant une péniche. Vous aimez les sports nautiques ? Les rives du lac Mead vous permettent aussi d’affluer avec votre propre embarcation. Faites du kayak, du jet ski ou du paddle board sur une étendue d’eau claire et fraîche ou testez la plongée sous-marine.

C’est aussi un endroit propice pour s’adonner à la pêche. La randonnée dans les canyons environnants offre également des aventures pour tous les goûts.

À seulement 20 minutes de Las Vegas, vous pourrez donc vous installer sur le Strip et transformer vos vacances à Sin City en une aventure d’adrénaline. Découvrez de magnifiques criques où vous pourrez retrouver un brin de solitude pendant vos vacances au lac de Las Vegas.

6- Vallée du feu | Valley of Fire

Cet environnement sauvage, ancré profondément dans le désert de l’Ouest, est un paysage incontournable du Nevada. Du rouge à l’orange éclatant, du bronze au gris familier, les photographes passent facilement des heures à capturer ces structures géologiques qui donneront de la profondeur aux galeries d’art.

Le parc d’État de Valley of Fire est à moins d’une heure des lumières vives de Las Vegas et pourtant bien isolé et préservé du chaos du Strip. Ici pas de foules et vous aurez donc tout le loisir de méditer dans ces hauts canyons. Assurez-vous de ne pas manquer le sentier Prospect Trail.

7- Red Rock Canyon

Avec cette route panoramique, qui ne serait pas tenté de rester dans la voiture ? Pourtant Red Rock Canyon propose plus de 15 randonnées : de Lost Creek (parfait pour les jeunes familles) à une randonnée ardue de huit kilomètres jusqu’à Turtlehead Peak.

Les grimpeurs trouveront toutes sortes d’itinéraires sur des faces de grès solides du côté est de la vallée, et les cyclistes aimeront relever le défi d’une longue pente progressive vers une boucle panoramique plate dans le parc.

8 aventures à vivre au Lac Tahoe

Entre la Californie et le Nevada, le lac Tahoe apparaît comme le plus grand lac alpin d’Amérique du Nord. Sa région est donc l’un des meilleurs terrains de jeux aux États-Unis, offrant aux voyageurs d’aventure de nombreuses occasions de vivre des expériences mémorables.

1- Desolation Wilderness : Forêt nationale californienne

Dans l’arrière-pays, cette immense étendue isolée, couvre près de 25 899 hectares surplombant le lac Tahoe. La solitude et la beauté des lieux créent un paysage vraiment unique avec des pics colossaux, des forêts luxuriantes et une série de magnifiques lacs alpins.

Un réseau de sentiers sillonne la région, offrant aux randonneurs et aux routards de nombreux itinéraires à explorer. En général, les visiteurs ne passent que quelques heures à marcher dans la forêt. Mais pour vraiment vivre les choses à fond, plongez-vous au cœur de la nature pendant quelques jours et campez dans un cadre où vous pourriez bien être le premier humain à y avoir mis les pieds.

2- Sentiers de vélo de montagne

Le lac Tahoe est entouré d’une merveilleuse nature sauvage. Il n’est donc pas surprenant de trouver de nombreux sentiers où faire du vélo. Le meilleur d’entre eux est sûrement le Tahoe Rim Trail, qui s’étend sur plus de 265 kilomètres le long du bassin Tahoe.

Mais, c’est un parcours assez exigeant. Pour tester quelque chose d’un peu plus accessible, rendez-vous plutôt sur le Flume Trail Bikes. D’une beauté exceptionnelle, ce sentier offre de superbes randonnées et convient aux débutants. Le trajet de 22 kilomètres promet un bel aperçu de ce que la région a à offrir, tout en ne nécessitant seulement que quelques heures de votre temps.

3- Courir dans la nature

Le Tahoe Rim Trail n’est pas uniquement destiné au VTT. C’est aussi un excellent endroit pour faire de la randonnée et de la course à pied.
Une grande partie du parcours est ouverte aux motards, mais sachez qu’il existe encore plus d’options pour les coureurs, notamment les points où le Rim Trail rencontre le Pacific Crest Trail et créant un réseau de sentiers immense et d’une beauté spectaculaire !

Tous les ans, des courses à pied (trail) sont organisées dans toute la région de Tahoe. Que vous recherchiez simplement un 5 km pour vous mettre en forme ou un semi-marathon pour vous surpasser, vous trouverez forcément un défi à votre taille. Sans oublier que tous ces kilomètres de sentiers constituent un excellent terrain d’entraînement pour tout athlète qui se respecte.

4- Apprendre à faire du Stand-Up Paddle

Avec ses kilomètres de rivages et ses magnifiques criques cachées, le lac Tahoe est un endroit fantastique pour faire du stand-up paddle. C’est également une place de choix pour pratiquer ce sport pour la première fois puisque les débutants auront toujours moins de difficulté dans un lac qu’en bord de mer.

De plus, les eaux cristallines de Tahoe forment une toile de fond pittoresque pour toute excursion en paddle board. Ce qui en fait une excellente activité pour découvrir une rivière ou un lac.

5- Kayak

Vous vous en doutiez sûrement ! Avec un lac aussi grand, Tahoe est l’endroit rêvé pour les pagayeurs qui cherchent à explorer ses eaux cristallines. En kayak ou en canoë, le plus insolite de tous ces voyages reste le D.L. Bliss State Park à Emerald Bay, couvrant environ 9 km du rivage Tahoe.

Au cours de cette excursion, vous découvrirez de nombreuses petites baies cachées le long du rivage. Vous aurez également l’occasion d’observer des animaux sauvages, notamment des pygargues à tête blanche, des cerfs et même des poissons de passage jaillissant de l’eau. C’est réellement une façon sublime de découvrir la région de Tahoe loin des plages bondées et des sentiers de randonnée très fréquentés.

6- Ultimate Adventure Pass Heavenly

Pour obtenir un concentré d’aventure, rendez-vous au Heavenly Mountain Resort pour acheter le Ultimate Adventure Pass ! Cela vous permettra non seulement d’accéder à la télécabine panoramique jusqu’au sommet de la montagne, mais aussi de suivre plusieurs parcours différents, gravir le mur d’escalade de Granite Peak et parcourir les multiples tyroliennes de la station.
Avec ce pass vous aurez donc accès à un éventail incroyable d’aventures en plein air et donc une journée bien remplie et active que vous ne serez pas près d’oublier.

7- Heavenly Ski

Bien sûr, Heavenly est également l’une des meilleures stations de ski en Amérique du Nord, ce qui fait de Tahoe une destination hivernale idéale pour les voyageurs d’aventure.

Cette station offre 97 pistes et 30 remontées mécaniques pour amener les skieurs et les snowboarders au sommet de la colline. Vous trouverez même deux parcs à neige où les plus jeunes aimeront s’amuser.

Si vous recherchez une belle toile de fond pour vos aventures de ski, c’est un incontournable.

8- Snowshoe dans les montagnes de la Sierra

Dans la région de Tahoe, l’aventure hivernale ne se résume pas à skier. Enfilez ces drôles de chaussons et explorez l’arrière-pays d’une manière originale.

De nombreux sentiers de randonnée sont également accessibles en hiver, mais l’un des meilleurs itinéraires est le sentier des lacs Echo : pittoresque et relativement plat. Pour ceux qui recherchent une randonnée plus intense, tournez-vous vers une véritable aventure au Mont Tallac.

3 Villes à Visiter dans le Nevada

1. Rhyolite | La ville fantôme

Rhyolite est née de la ruée vers l’or : en août 1904, Shorty Harris et Ed Cross trouvent de l’or dans les montagnes Bullfrog à l’ouest de Death Valley.

L’une des villes à avoir vu le jour après la grève s’appelait Rhyolite, du nom de la roche volcanique de la région.

À son apogée, la ville abritait trois lignes de train, trois journaux, trois piscines, trois hôpitaux, deux pompes funèbres, un opéra, une symphonie et 53 salons.

En 1914, Rhyolite est en déclin et en 1919 elle devient une ville fantôme complètement déserte. Son dernier résident meurt en 1924.

Comment s’y rendre ?

Depuis Death Valley, tournez à l’est sur l’autoroute 190 à environ 30 km au nord de Furnace Creek sur Daylight Pass Road. De là, c’est à environ 32 km. Tournez à gauche au panneau indiquant Rhyolite, quelques kilomètres après avoir traversé la frontière du Nevada.

2. Laughlin | La petite Las Vegas

Une ville décontractée, des rodéos, des rassemblements de motos et des chambres d’hôtels bon marché résument en quelques mots la ville de Laughlin.

Laughlin est au milieu d’un désert et quelques minutes suffisent pour sortir de la ville. Vous pouvez traverser le pont vers l’Arizona (Bullhead City), visiter Davis Dam et pique-niquer au bord du fleuve Colorado.

C’est justement une bonne alternative à Las Vegas, si vous aspirez à plus de quiétude mais aussi à des vacances moins coûteuses.

Histoire

L’emplacement actuel de Laughlin s’appelait à l’origine South Pointe (la pointe sud du Nevada) et a été établi dans les années 1940. À l’époque, elle se composait uniquement d’un motel et d’un bar qui accueillaient les mineurs d’or et d’argent et les ouvriers de la construction de Davis Dam.

Davis Dam a été construit pour fournir de l’électricité au sud-ouest. Une fois le barrage achevé, les ouvriers du bâtiment sont partis et le motel est tombé en ruine.
En 1964, Don Laughlin, propriétaire du 101 Club de Las Vegas, a acheté la propriété. Il a développé le Riverside Resort et South Pointe a été rebaptisé Laughlin.

Comment s’y rendre ?

La petite Las Vegas est située juste de l’autre côté de la frontière de Bullhead City, en Arizona et à moins de deux heures de route au sud de Las Vegas.

Activités

✔️Navigation de plaisance ;
✔️ Sports nautiques ;
✔️ Shopping ;
✔️ Spectacles ;
✔️ Golf, etc.

Pourquoi venir à Laughlin ?

Plus décontractée que Las Vegas, Laughlin est aussi plus accessible financièrement parlant. Et si vous aimez l’eau, vous pouvez aller jusqu’à Bullhead City en bateau-taxi ou prendre votre propre bateau ou jet ski pour passer des moments passionnants sur le fleuve Colorado.

3. Reno

Le réaménagement du centre-ville de Reno l’a transformé de manière spectaculaire : la gare ferroviaire, Riverwalk, le stade de baseball Greater Nevada Field pour n’en nommer quelques-uns.

Commencez par profiter de la saveur locale dans l’un de leurs délicieux restaurants. Décontractée, haut de gamme, « de la ferme à la table », la scène culinaire de Reno n’a pas de quoi rougir.

Côté loisirs, vous aurez également le choix ! Louez un kayak et testez vos compétences en eau vive ou faites tout simplement une randonnée.

Si vous recherchez quelque chose de plus reposant, offrez-vous une journée au spa dans l’un des nombreux casinos de Reno Tahoe. Profitez du soleil au bord d’un lac alpin ou admirez la rivière Truckee.

Pourquoi venir à Reno ?

⬇️ Découvrez un paysage plein de contrastes ⬇️

✔️ À l’ouest : la Sierra Nevada, une région montagneuse et sa forêt de pins, des prairies alpines, des lacs et des ruisseaux ;
✔️ À l’est : le Grand Bassin, avec ses grands espaces ouverts, des paysages arides, des chaînes de montagnes brunes et des plaines d’armoise ;
✔️ En une seule journée : vous pouvez skier le matin, faire du kayak dans le centre-ville dans l’après-midi, faire une rapide balade en VTT sur Peavine Peak et finir en beauté avec un dîner et un spectacle ;
✔️ Le lac Tahoe est à moins d’une heure de route et offre une combinaison unique d’activités intérieures et extérieures ;
✔️ Profitez de grands évènements comme Hot August Nights, Reno Rodeo, Reno River Festival, Tour de Nez, Great Reno Balloon Race, Course aérienne de Reno, etc. ;
✔️ Une scène artistique et culturelle : Nevada Museum of Art, de nombreuses galeries d’art, des expositions et des studios d’art (Truckee River Arts District). Pioneer Center for the Performing Arts et une sélection de projets artistiques premium à l’Université du Nevada.

Visiter le Nevada en Voiture : cow-boys et nature sauvage

Si vous envisagez de vous lancer dans un road-trip, l’État du Nevada réserve de belles routes panoramiques. Vous conduisez ? Restez concentré sur la route ! Les paysages font tellement rêver que vous serez souvent tentés de vous arrêter en chemin pour admirer la vue.

Le road-trip c’est l’option idéale si vous souhaitez ajouter un peu de vie à votre voyage.

Vous êtes gourmand ? Passionné d’histoire ? Ou un mordu d’aventures toujours en quête de sensations fortes ? Parfait ! Quel que soit l’endroit où vous déciderez de vous aventurer, cette région des États-Unis vous amènera à faire des rencontres inattendues, avec des personnages mémorables et des expériences uniques.

Conseils de conduite

Aventure ne rime pas avec folie ! D’une météo qui change en un rien de temps à des routes qui semblent venir de nulle part, vous ne saurez jamais ce que vous allez trouver dans cet incroyable État.
Découvrez quelques conseils de bases et règles de conduite qui vous garantiront une expérience inoubliable dans le Nevada.

Les avantages d’un road-trip dans le Nevada :

⭐le privilège de conduire sur les autoroutes de l’État ;

⭐rencontrer la faune dans son milieu naturel ;

⭐vivre selon le Dirt Road Code (code du chemin de terre).

Autoroutes

Bien qu’elles soient plaisantes à voir, ces longues routes qui traversent les vallées du Nevada peuvent nécessiter des manœuvres spécifiques surtout si vous prévoyez de conduire la nuit.

Conduire la nuit

On pourrait facilement s’imaginer explorer les routes du Nevada en solitaire. Pourtant ce n’est pas une constante, le trafic peut venir de nulle part et c’est assez surprenant puisqu’on ne s’y attend pas.

Si vous devez faire une halte, assurez-vous de toujours vous arrêter dans des lieux sûrs comme les gares et les aires de repos. En cas d’urgence, sortez complètement de l’autoroute en laissant suffisamment d’espace entre la chaussée et vous.

Vérifiez que les clignotants de votre véhicule fonctionnent correctement et testez vos feux de route. Vous en aurez besoin, notamment dans la campagne du Nevada. La plupart des autoroutes nécessitent des feux de jour (ou diurnes). Les dépassements se font par la gauche et avec une certaine distance de sécurité (pensez à vérifier les panneaux). N’oubliez pas de toujours respecter les limites de vitesse affichées.

Conduire dans le Nevada en hiver

Le Nevada est une terre d’extrêmes, et le temps ne fait pas exception. Pensez à vérifier les prévisions météorologiques ! Deux déserts se trouvent dans cet État (Le Grand Bassin et Mojave), ce qui veut dire que les variations de température sont extrêmes dans tout l’État. Préparez-vous, surtout si vous avez l’intention de voyager dans des endroits éloignés.

Dans votre sac, emportez une lampe de poche avec des piles supplémentaires, une lampe frontale et des câbles de démarrage.

Sans oublier :

➡️ de l’eau en bouteille ;

➡️ un outil multifonction (Leatherman – couteau suisse) ;

➡️ des fusées éclairantes ou des triangles de sécurité réfléchissants ;

➡️un nettoyant pour pare-brise.

Traverser une réserve faunique

Très sauvage, le Nevada abrite toutes sortes d’animaux en liberté : crotales, lapins, coyotes, antilopes, chevaux sauvages et même des ânes. Au-delà de l’asphalte, la faune de l’État est protégée et se trouve un peu partout. Raison de plus pour rester vigilant sur la route.

Explorer le Nevada rural

Envie de vagabonder en toute liberté ?

Un road-trip authentique dans le Nevada ne peut se faire sans emprunter quelques chemins de terre.

Que vous ayez déjà expérimenté ces routes de campagne ou non, voici quelques règles de conduite à respecter hors des sentiers battus :

● apportez un kit de réparation de pneus, une roue de secours et des câbles de démarrage ;
● ayez toujours une carte/atlas : les régions rurales n’ont pas une bonne couverture réseau et Google Maps n’est pas toujours une source fiable ;
● apportez du carburant, de l’eau et de la nourriture supplémentaires ;
● gardez une distance de sécurité avec les autres véhicules et restez à droite dans la mesure du possible ;
● ralentissez dans les petites villes et les zones agricoles.